Une jolie robe

Max Mara

Max Mara

Une jolie robe aujourd’hui sur le blog… avec un nœud comme j’adore et un très beau dos !!!

Juste ce qu’il faut…

 

Publicités

Une fée nomnée Rime Arodaky

Gros coup de cœur du moment…la nouvelle collection de Rime Arodaky !!!!

Je n’ai malheureusement pas pu assister à sa présentation mais rien qu’en photos et en vidéo, on se rend bien compte que cette collection est à tomber.

Des robes magnifiques, un esprit à la fois rock, bohème et poétique,des tissus sublimes et des dos qui nous laissent rêveuses…

Juste un mot Waouhhhh !!!

Je vous laisse découvrir et juger…(Perso j’ai eu un coup de cœur pour une de ses pièces qui pourrait sublimer ma robe).

Une jolie vidéo signée Dolly.

On retrouve ses modèles, sa vidéo et tout un tas d’infos sur son site http://www.rime-arodaky.com

Nouvelle collection Cymbeline

Petit article aujourd’hui pour vous faire découvrir quelques images de la nouvelle collection Cymbeline.

De bien jolies choses en perspective pour les mariées de 2013…

Coup de cœur absolu pour la dernière robe et surtout ce magnifique voile… Moi qui n’avais pas prévu d’en porter un…quand je vois celui là, j’ai des doutes…   ;)

Un peu d’histoire

On rêve depuis toujours d’une jolie robe pour nous sublimer lors du plus beau jour de notre vie, mais sait-on pourquoi la robe de mariée est si importante et d’où vient cette jolie tradition ??

Et bien, pour ma part, je n’en avais aucune idée, alors j’ai eu envie de me pencher sur la question…

C’est comme ça que j’ai découvert que la robe n’a pas toujours été blanche  !!!

A l’époque de l’empire Romain, la mariée portait un vêtement blanc (le plus souvent une tunique) et sur la tête une couronne de fleurs d’oranger ou de branches de verveine, symboles de pureté et de fécondité. Mais à partir du moyen âge, tout change. Les futures promises ne portent pas forcément du blanc, mais choisissent plutôt leur plus belle tenue sans obligation de couleur (même le noir est autorisé).

Il faut attendre la renaissance et surtout le mariage princier de la reine Victoria d’Angleterre, pour que le blanc réapparaisse.  A partir de ce moment-là, cette couleur est alors considérée comme la teinte de référence de la robe de mariée et associée aux symboles de pureté et de virginité.

Concernant les formes de robes, l’histoire a connu pas mal de bouleversements…

Dans l’antiquité, elle est assez simple et longue alors qu’au moyen âge, la forme n’est pas importante. Encore une fois, la future mariée est libre de choisir son vêtement selon ses goûts et la robe doit être facile à remettre par la suite.

C’est à la renaissance, que l’on voit apparaitre des formes plus amples, plus évasées. Mais après la seconde guerre mondiale, les robes se raccourcissent par manque de tissus et on voit également des mariées porter un tailleur (ce fut le cas de ma grand-mère).

C’est la maison Dior qui relance en 1947 la robe longue. Mais en mai 1968, en France, certains se marient avec leurs vêtements de tous les jours (surtout civilement) et la robe longue perd de son attrait.

C’est Diana, qui en épousant le prince Charles, relance la robe de princesse et refait rêver toutes les petites filles…

Ah bon, vous ne rêvez pas devant cette magnifique robe ??

Bon, on va être de gentilles filles et on va dire que c’était sympa pour l’époque…  :-s

Depuis, heureusement, chaque mariée se fait plaisir… blanche ou colorée, longue ou courte, moderne ou vintage, la robe ne suit aucun code mais plutôt les goûts de la bride to be…

Ouf on peut respirer, on n’est pas obligées de suivre la mode meringue, gros choux à la crème (Ok Diana reste une icône mais bon, cette robe c’est juste pas possible…) et plutôt suivre le look de Kate…

Jolies robes

Bon, ce n’est pas parce que j’ai déjà trouvé ma robe que je ne dois pas vous faire découvrir de jolis modèles…

Aujourd’hui, petit coup d’œil aux robes d’Ana Quasoar, créatrice Parisienne, passionnée par la sublimation des femmes dans les plus beaux tissus…

Elle a un parcours très atypique puisqu’elle a beaucoup voyagé et suivi de nombreux cursus professionnels très différents les uns des autres… mais elle reste avant tout une véritable artiste !!!

Elle vous accompagne dans son atelier pour vous aider à déterminer ce qui vous va le mieux en terme de formes et de tissus, et je dois dire que ses créations sont assez magnifiques… Je vous laisse découvrir son univers…

Ana Quasoar
robe Albatre

Ana Quasoar
robe Anne-Claire

Ana Quasoar
robe Daphne

Ana Quasoar
Veste Dandy et jupe Fée

Personnellement j’adore la robe Anne-Claire (la 2ème). Quant à la veste Dandy, je crois que je l’aime d’amour… (Oups je crois que j’ai craqué) et vous laquelle est votre préférée ??

On la retrouve au 7 rue de la Banque 75002 Paris dans son showroom à deux pas du métro Bourse.

 

 

À la recherche de LA robe

Bon, autant vous le dire tout de suite, aucune recherche n’est identique…

Certaines vont passer plusieurs mois à essayer, rechercher des idées sur internet, courir les magasins pour découvrir les nouveautés et stresser jusqu’à la dernière minute…

D’autres, ne vont faire qu’un essayage et trouver la bonne tout de suite, en ayant un véritable coup de cœur un an ou plus avant le jour J…

Chaque fiancée et chaque robe ont leur propre histoire…

On dit souvent que ce n’est pas la future mariée qui choisit sa robe mais plutôt la robe qui choisit sa fiancée et je dois avouer que ce fut le cas pour moi.

aufeminin.com

Tout commence avec la demande en mariage de mon amoureux…

Une fois redescendue de mon nuage, tout s’enchaine… (Et oui, la première chose que fait n’importe quelle bride to be qui se respecte, est de se précipiter sur internet en tapant sur Google « robe de mariée »)… et là, le drame… du froufrou, du vaporeux, de la perlouse à gogo, en bref la meringue…la vraie meringue !!!!!

« Aie non pas ça, pitié, tout mais pas ça, je ne veux pas ressembler à un gros tas de crème chantilly »… (je vous passe la pression que toutes vos gentilles copines vous mettent, à base de « qu’est-ce que tu veux comme robe ? Mais si c’est super joli les perles et les strass, ça fait princesse…Faut absolument du tulle sinon ce n’est pas une robe de mariée »…

Bref, j’avais réussi à me créer une peur panique à l’idée d’entrer dans un magasin de robe de mariées. Pas question d’y aller pour essayer ça et me faire harceler par une vendeuse pleine d’idées préconçues…

J’ai donc poursuivi mes recherches sur le web et là…oh surprise !!!! j’ai découvert de très jolies robes de certaines créatrices (Delphine Manivet, Ryme Arodaky…).

Ouf !!! Sauvée !!! Il existe de jolies choses, modernes, romantiques, légères, élégantes, un peu bohèmes et surtout qui me ressemblent…mais euh…aie aie aie le prix !!! Ma maman veut m’offrir ma robe et je n’ai pas du tout envie de lui imposer un tel budget… :-s

Passée la déception, je me fais une raison, et je commence à me tourner vers les grandes maisons type Pronuptia, Pronovias, Cymbeline, pour tenter de dénicher une robe simple et élégante à un budget plus abordable.

C’est à ce moment-là, que ma témoin chérie me parle d’une petite boutique à Nancy (oui je suis Lorraine et je me marie là bas), qui semble très intimiste, avec de jolies robes qui lui font penser à moi en vitrine. Le rendez-vous est pris pour le mois suivant lors d’un retour en terre natale…

Je m’y rends avec ma maman et une petite boule au ventre…  La personne qui nous reçoit est très agréable, elle prend le temps d’écouter ce qui me plairait et avec son aide je choisis 4 robes.

modesettravaux.fr

Après le choc de me voir en robe de mariée, je me rends compte, qu’une robe simple est justement TROP simple et que finalement, c’est MA journée et que j’ai envie d’une robe un peu plus travaillée, une robe dont je me souviendrais toujours…

Je passe alors la suivante…

Je sors de la cabine, ma mère me découvre et je vois perler quelques larmes sur son visage…je me retourne, m’observe et me rends compte que celle-ci est MA robe !!!! Pourtant, elle n’est pas tout à fait comme je me l’imaginais au départ (c’est mon côté princesse qui est revenu), mais finalement j’en suis sure c’est celle-ci, elle aussi m’a choisie !!!

Grosse émotion, gros coup de cœur, nous partons de la boutique avec des étoiles plein les yeux…

Quelques essayages plus tard (très peu, merci à une  saleté de vendeuse pour m’avoir confortée dans mes choix, mais ça je vous le raconterai une prochaine fois), je retourne l’essayer avec ma sœur… J’en passe une autre pour voir sa réaction, elle la trouve jolie mais sans plus, puis je réessaie mon coup de cœur… ouf ma sœur est conquise elle aussi…

Cette fois, maman fait les chèques, j’ai ma jolie robe…

Si vous aussi, vous voulez nous raconter vos recherches, votre histoire de jolie robe… hop, un petit message sur: mllebride@gmail.com